Le basilic, l'âme du potager

Le basilic est un allié de la digestion, et nous rappelle l'été et accompagne à merveille les tomates, pour une entrée rafraîssichante et haute en saveur aromatique. 
 
Le basilic possède un arôme anisé, puissant et chaud, il pousse dans un potager bien exposé, à l'abri du vent, c'est une plante solaire selon les Egyptiens. Au Moyen-Âge, il était l'âme du potager, qui attirait la bienveillance divine et chassait le démon. 
C'est une plante médicinale, originaire d'Asie, et est acclimaté en Europe, pour le plus grand plaisir des gourmets, son arôme s'associe avec de nombreux plats*. Les recettes de cuisine telles que les soupes, pesto, fraises, sauces, salades, pâtes grâce au basilic seront plus digestes et rafraîchissantes pendant la période estivale. 
 
Ses propriétés thérapeutiques et énergétiques sont nombreuses, c'est un calmant, anti-stress et un stimulant digestif, véritable équilibrant psychique et physique, grâce à sa composition moléculaire, riche en monoterpénols, cinéol, ethers...
 
Indications thérapeutiques: tonique nerveux, épuisement intellectuel, douleurs musculaires et menstruelles, spasmes en général, mauvaise digestion, hoquet, ballonements, nausées, lactation,allergies... 
Indications énergétiques : dissout fatigues et rigidités mentales, colère, anxiété... Permet de nous retrouver et nous libère des "lourdeurs" que nous n'arrivont pas à évacuer. 
 
 
Comment l'utiliser ?
Plante fraîche : 
  • Infusion, à la fin d'un repas pour bien digérer.
  • Aromate, pour relever de nombreux plats, notament dans la cuisine ayurvédique, il est conseillé aux types VATA et KAPHA**. 
  • Friction du cuir chevelu, après décoction, pour lutter contre la chute des cheveux 
 
 
Huile essentille, variété basilic tropical ou exotique :
  • Voie orale, 2 gouttes dans du miel ou huile végétale, pour les désordres digestifs.
  • Friction des zones douloureuses (muscles, articulations, estomac...). A diluer dans une huile végétale avant la friction.
  • Application de 1 à 2 gouttes au niveau du plexus solaire et du coeur, pour apaiser les peurs, se détendre, en cas de colère, passer à l'action...
 
Je vous souhaite une belle rencontre avec le basilic, sous toutes ses formes ! 
Thérèse
 
 
** En médecine indienne, le basilic soigne les types Vata et Kapha, qui souffrent de troubles nerveux, digestifs et respiratoires. Il est considéré anti-inflammatoire et antalgique par des chercheurs américains. Il diminuerait le glucose du sang pour traiter le diabète. 
Extrait du livre Le régime Arc-En-Ciel, Marcia Zimmerman
 
Retrouvez votre type ayurvédique : www.leparadisier.com/questionnaire-dosha.html